In other languages
Create a book

La population européenne par rapport à la population mondiale

De Statistics Explained

Données de novembre 2012. Données plus récentes: Informations supplémentaires Eurostat, Principaux tableaux et Base de données.
Graphique 1: Population mondiale, 2012
(en % du total) - Source: Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010
Tableau 1: Population mondiale, 1960-2012 - Source: Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010
Tableau 2: Population et densité de population, 1960 and 2012 - Source: Eurostat (demo_pjan) et (demo_r_d3area); Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010
Graphique 2: Population, 1960-2060 (1)
(1960=100) - Source: Eurostat (demo_pjan) et (proj_10c2150p); Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010
Tableau 3: Fécondité et mortalité, 1990 and 2009 (1) - Source: Eurostat (demo_frate) et (demo_mlexpec); Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010
Tableau 4: Taux de dépendance des personnes âgées, 1960-2060 (1)
(population âgée de 65 ans et plus, en % de la population âgée de 15 à 64 ans) - Source: Eurostat (demo_pjanind) et (proj_10c2150p); Nations unies, Département des affaires économiques et sociales, Division de la population: Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010

Cet article donne une vue d’ensemble de la population de l’Union européenne (UE) par rapport au reste du monde en s’intéressant à plusieurs indicateurs démographiques essentiels. Il inclut des informations sur les niveaux démographiques, la densité de population, la fécondité, l’espérance de vie et les taux de dépendance des personnes âgées. Les chiffres présentés décrivent différents types d’évolutions: la faible croissance, voire le fléchissement, de la population dans certaines économies développées qui s’oppose à l’explosion de la population dans certains pays en développement.

Principaux résultats statistiques

Selon les Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010 des Nations unies (ONU) (en anglais), la population mondiale a atteint 7,1 milliards d’habitants au 1er juillet 201. La plupart des scénarios démographiques prévoient que la population continuera à croître au cours des prochaines décennies. Avec 4,25 milliards d’habitants, la majeure partie de la population mondiale (un peu plus de 60 % en 2012) se trouvait en Asie, tandis que l’Afrique était le deuxième continent le plus peuplé, avec 1,07 milliard d’habitants, soit 15,2 % du total mondial. En comparaison, l’UE 27 comptait 504 millions d’habitants en 2012, soit un peu plus de 7 % de la population mondiale.

La population mondiale a plus que doublé entre 1960, où elle était d’un peu plus de 3 milliards, et 2000. Entre le changement de millénaire et 2012, la population du globe a augmenté de 929 millions de personnes – même si le taux de croissance était légèrement inférieur à ceux enregistrés au cours des quatre décennies précédentes (1960–2000). L’augmentation totale de la population mondiale entre 1960 et 2012 est en grande partie le résultat de la croissance démographique en Asie, en Afrique et en Amérique latine.

En 2012, les pays les plus peuplés au monde étaient la Chine (19,2 % de la population mondiale) et l’Inde (17,8 %) – voir tableau  2 –, suivies d’assez loin par les États Unis (4,5 %), l’Indonésie (3,5 %) et le Brésil (2,8 %).

En 2012, la densité de population dans l’UE-27 était estimée à 117 personnes par km² (voir tableau 2), soit plus de 3,5 fois la densité relevée aux États-Unis, mais moins que les valeurs observées en Indonésie, en Chine, au Japon, en Inde et en Corée du Sud. En chiffres absolus, les variations de la densité de population les plus élevées entre 1960 et 2012 – parmi les pays figurant dans le tableau 2 – ont été enregistrées dans les deux pays présentant les densités de population les plus fortes, à savoir l’Inde et la Corée du Sud. Cependant, le taux de croissance de la densité de population était supérieur en Arabie saoudite, au Mexique et en Afrique du Sud.

Les dernières projections démographiques des Nations unies (voir graphique 2) donnent à penser que le rythme auquel la population mondiale se développe va quelque peu se ralentir au cours des prochaines décennies. Néanmoins, le nombre total d’habitants devrait atteindre plus de 9,6 milliards d’ici 2060. Selon ces projections (hypothèse moyenne), la population mondiale sera aussi relativement plus âgée (en d’autres termes, l’âge médian sera supérieur) en 2060. Dans le même temps, selon les projections démographiques d’Eurostat, la population de l’UE-27 devrait augmenter à un rythme plus lent, avant de connaître un pic vers 2040-2045, puis de se contracter.

Une société vieillissante

Le vieillissement de la société, qui représente un enjeu démographique majeur, peut être attribué à plusieurs facteurs, notamment la persistance de faibles taux de fécondité et l’important allongement de l’espérance de vie au cours des dernières décennies (voir tableau 3). L’amélioration de la qualité et de l’accessibilité des soins de santé explique probablement, tout au moins en partie, ce second facteur, en conjonction avec d’autres éléments tels qu’une sensibilisation accrue aux problématiques de santé, un niveau de vie plus élevé ou une évolution des métiers exercés, de professions principalement manuelles à des activités tertiaires. L’espérance de vie moyenne d’un nouveau-né dans le monde était estimée à 67,9 ans pour la période 2005-2010, soit une progression de 3,5 années par rapport à la période 1990-1995. Dans l’UE-27, l’espérance de vie à la naissance est généralement plus élevée que dans la plupart des autres régions du monde et s’établissait à 79,7 ans en 2009.

Le taux de dépendance des personnes âgées permet d’évaluer l’importance de l’aide apportée à la population âgée (65 ans et plus) par la population en âge de travailler (de 15 à 64 ans). Les projections démographiques de l’ONU comme celles d’Eurostat indiquent que le nombre de personnes âgées dans l’UE-27 devrait augmenter dans des proportions telles qu’à l’horizon 2060, on comptera moins de deux personnes en âge de travailler pour une personne de 65 ans ou plus – voir tableau 4. Les projections des Nations unies donnent à penser que la proportion des personnes âgées dans la population totale deviendra un sujet particulièrement préoccupant au Japon et en Corée du Sud.

Sources et disponibilité des données

Les données figurant dans le présent article reposent sur des informations provenant de deux sources: Eurostat et la Division de la population des Nations unies (ONU) (Perspectives démographiques mondiales, révision de 2010).

L’ONU participe à plusieurs programmes d’enquêtes multinationales dont les résultats fournissent des informations clés sur la fécondité, la mortalité et la santé maternelle et infantile. Les données démographiques de l’ONU sont souvent basées sur des registres ou des estimations de la population en milieu d’année, contrairement aux données d’Eurostat, qui reflètent généralement la situation au 1er janvier de chaque année de référence.

Les projections démographiques de l’ONU sont utilisées dans cet article pour effectuer des comparaisons entre les pays membres et non membres de l’UE. Les informations qui y sont données s’appuient sur les projections de l’hypothèse moyenne. Eurostat produit régulièrement des projections démographiques à un niveau national pour les États membres de l’UE. Les dernières projections démographiques d’Eurostat ont été réalisées en 2010 (EUROPOP2010).

Contexte

La société vieillissante de l’Europe et la stagnation relative de son nombre d’habitants contrastent avec l’expansion rapide de la population mondiale, largement due à la croissance démographique dans les pays en développement. Le défi démographique auquel l’UE-27 est confrontée ne constitue toutefois pas un cas isolé, loin s’en faut. La plupart des économies développées, ainsi que certaines économies émergentes, assisteront au cours des cinquante prochaines années à une transformation profonde de leur composition démographique. La diminution de la population en âge de travailler, l’augmentation de la proportion de personnes âgées et l’accroissement des taux de dépendance des personnes âgées impliquent qu’il faudra supporter une charge considérable pour assumer les dépenses sociales inhérentes au vieillissement démographique (retraites, soins de santé et placements en institution). Les défis liés au vieillissement de la société pourraient même s’avérer encore plus épineux dans des pays comme le Japon ou la Corée du Sud, où le taux de dépendance des personnes âgées augmentera rapidement et atteindra un niveau extrêmement élevé, alors que la proportion de personnes âgées dans la population totale devrait également s’accroître à un rythme rapide en Chine.

Voir aussi

Informations supplémentaires Eurostat

Publications

Base de données

Démographie (pop)
Démographie - données nationales
Population (demo_pop)
Fécondité (demo_fer)
Mortalité (demo_mor)
Nuptialité et divortialité (demo_nup)
Projections de population (proj)
EUROPOP2010 - Scénario de convergence, niveau national (proj_10c)

Section dédiée

Méthodologie / Métadonnées

Données sources pour les tableaux et graphiques (MS Excel)

Affichages